L'assurance de prêt contient-elle une assurance habitation ?


L'assurance de prêt contient-elle une assurance habitation ?

La concurrence entre les banques et les compagnies d'assurances semblent extrêmement rudes. Effectivement, leur service paraît similaire. Alors, l'assurance de prêt proposé par les établissements financiers renferme-t-elle une multirisque habitation ?

L'assurance de prêt

Le cycle de remboursement d'un crédit immobilier peut être facilement ébranlé. En effet, le décès, les accidents provoquant une invalidité totale ou partielle, une incapacité temporaire ou totale de travail, la perte d'emploi sont autant de risque pour les emprunteurs et les créanciers. D'ailleurs, ces derniers en sont parfaitement conscients et imposent ainsi aux débiteurs de contracter une assurance de prêt. En effet, l'assurance emprunteur couvre le remboursement du prêt en cas d'impayé.

Cette couverture profite aux deux parties, car elle protège la banque, l'assuré ainsi que sa famille. Par ailleurs, l'emprunteur est libre de choisir son assurance de prêt. D'un côté, il peut contracter un contrat auprès des banques de prêt. Il s'agit, d'ailleurs, de l'assurance de groupe. D'un autre côté, le débiteur peut recourir aux services indépendants des compagnies d'assurances. Ce genre de cas parle de la délégation d'assurance, légalisée par la loi Lagarde en septembre 2010.

L'assurance logement des banques

Les organismes prêteurs représentent généralement des banques. Tout comme les sociétés d'assurances indépendantes, ces établissements offrent systématiquement une assurance habitation. Ainsi, il n'est pas rare que les débiteurs se voient confronter à une proposition de prêt et par la même occasion une assurance pour leur logement. Ces organismes font d'une pierre deux coups. Néanmoins, la souscription à un contrat de couverture pour son logement auprès des banques de prêt reste facultative.

Du reste, cette proposition peut s'avérer fructueuse pour l'assuré car contracter plusieurs clauses au sein d'un même organisme procure des avantages non négligeables sur le plan financier. Effectivement, cette clause peut jouer en faveur du souscripteur quant à la négociation du taux préférentiel (taux d'intérêt réclamé par la banque pour certains clients). De plus, en cas d'insatisfaction, le souscripteur peut résilier sa clause à tout moment après une année de couverture grâce à la loi Hamon.

Les banques ou les compagnies d'assurance ?

Les sociétés d'assurance tout comme les banques proposent, depuis toujours, un contrat afin de couvrir les dommages en cas de sinistre habitation. De plus, ces deux organismes possèdent un même système de travail. En ce sens qu'ils se contentent de gérer les sommes versées par leur client. Plus tard, ces sommes engendrent des bénéfices qui font vivre les banques et les compagnies d'assurance. Spécifiquement, pour une assurance de logement, le meilleur choix reste les sociétés d'assurance.

Contrairement aux assureurs, les banques filtrent et sélectionnent les clients qu'ils couvrent. Aussi, les clients à risques sont catégoriquement exclus des contrats d'assurances multirisques. De plus, les primes d'assurance des organismes financiers semblent moins compétitives par rapport aux compagnies d'assurance. Afin de cerner le meilleur organisme assureur, il convient de se tourner vers les sites de comparaison. Ainsi, les usagers peuvent sélectionner la clause d'habitation la mieux ajustée à leur besoin.